Astuces pour choisir des poissons frais


Astuces pour choisir des poissons frais

Le poisson fait partie des viandes animales idéal pour la santé. Pour le business des entreprises se lancent dans l’élevage au lieu de dépendre de la pêche locale. Le poisson est un ingrédient à mettre impérativement dans les recettes. Cuisiné par un chef, il ne peut être que délicieux. Sa cuisson peut varier de la cuisson à vapeur à la cuisson au four et à la poêle et cela en quelques minutes seulement car c’est un plat qui se cuisine rapidement. En France, vous avez de multiples choix de poissons de différentes espèces étalés sur le marché tels que le saumon, le maquereau et le cabillaud. Voici quelques astuces pour choisir des poissons frais.

Sa provenance

Si vous avez la possibilité de faire quelques recherches sur la provenance du poisson, c’est l’idéal. Nos conseils sont d’opter pour des poissons des pêcheurs locaux. Leurs poissons sont toujours frais car après la pêche, ils livrent directement leurs produits au poissonnier. Plusieurs espèces sont présentes pendant cette pêche, il peut y avoir du maquereau, du saumon ou des truites. La présence de ces espèces dépend de la saison et du lieu où on les pêche en eau de mer ou en eau douce. Pour les pêcheurs en chalutier, la fraîcheur n’est pas au rendez-vous. Ils partent en mer pendant plusieurs jours pour amasser les poissons tels que le cabillaud et le thon dans les profondeurs de l’eau. Pour conserver leurs produits, les pêcheurs utilisent de la glace. Arrivés à terre, les poissons ne sont plus frais. Si les produits d’un poissonnier sont de source sûre, restez fidèle à son lieu de vente et votre poisson sera de qualité. Cette provenance ne suffit pas pour détecter le poisson frais. D’autres éléments peuvent vous aider comme son aspect, sa consistance et son odeur.

Son aspect

poisson

Avant de passer à  l’achat, vérifiez les poissons à l’aide de la vue.

Sa peau

La peau d’un poisson frais brille. Il y a encore les mucus qui l’enveloppent. Généralement, au toucher, elle est gluante et glissante. Contrairement aux poissons décongelés qui ont un aspect extérieur fade. La couleur de sa peau peut aussi confirmer la fraîcheur du poisson. Avec une couleur verte et des reflets bleus qui scintillent, c’est le bon poisson à prendre. 

Ses yeux

Choisir un poisson nécessite un intérêt particulier pour que votre plat ne soit pas bâclé. Un poisson de qualité est à avoir en cuisine. En regardant ses yeux, vous pouvez connaître l’état du poisson. En général, la couleur de l’œil des poissons est rouge ou rose. Mais il y a tout de même des espèces de poissons qui ont une couleur d’œil plus sombre comme celle du maquereau. L’œil du poisson est légèrement globuleux ou bombé. Il est aussi brillant. Sa pupille est noire confirmant sa fraîcheur. Avant de cuisiner votre poisson, si son œil est creux, terne et de couleur grise, il n’est plus très frais.

Ses ouïes

Les ouïes des poissons frais sont de couleur rouge et sont encore humides. Si vous retrouvez tous ces aspects extérieurs c’est que la pêche a été bonne et que le pêcheur à tout de suite livré ses produits.

Sa consistance

A première vue, vous pouvez déjà avoir des idées de recettes en tête. Mais il faut bien vérifier le poisson même s’il a un label déposé. Les filets de poisson sont présents en France mais difficile de reconnaître le bon filet car on n’a pas vu le poisson auquel il a été arraché. La consistance du poisson peut donner une valeur positive à son égard. Le poisson frais est difficile à tenir dans la main car il glisse. Il doit être raide et non flasque ni mou. Il peut rester à l’horizontal. C’est le poisson idéal à mettre en friture dans une poêle. Pour vérifier avant de cuisiner la recette, la chair du poisson frais est difficile à détacher de sa colonne vertébrale et peut prendre quelques minutes. Une fois le filet obtenu, il doit être ferme et élastique. 

Son odeur

Le lieu de vente du poisson ne doit pas empester d’odeur nauséabonde. Le poissonnier doit avoir des produits frais à mettre au four, à la poêle ou à la vapeur. Pour détecter la fraîcheur du poisson, utilisez votre odorat. Si l’odeur du poisson rappelle l’odeur d’eau de mer, d’un peu d’iode et de saumure, il est de bien frais. Lorsque le poisson commence à dégager une odeur d’ammoniac, ne vous aventurez pas dans sa cuisson. Ce sont les branchies qui jaunissent et qui dégagent cette forte odeur.

Si vous proposez des menus aux poissons dans votre bar, dites à votre chef de bien choisir les poissons pendant l’achat. Choisissez les produits avec label pour réussir des recettes de qualité et garder la notoriété de votre bar. Que la chair soit en filet ou en papillote, vos clients adoreront sûrement votre plat.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *